1. La fleur dans la cité

Œuvre concernée: © Amis RolandBrice

« La Fleur dans la cité » Argenteuil

Roland Brice, 1968

Sculpture monumentale grès grand feu polychrome et verres

Propriétaire: Argenteuil  Destruction illégale en 2010


Historique

 

Destruction

La fleur dans la cité avait été installée dans un quartier ZUP du Val d’Argent Nord, Allée Romain Rolland. Les municipalités successives n’ont, depuis son installation en 1968, aucunement respectées les obligations d’entretien et de conservation, ce qui a eu pour conséquence une détérioration inadmissible de l’œuvre. Cependant, la sculpture ne montrait aucun signe de dangerosité vis-à-vis du public. Et pourtant, cette œuvre significative du Patrimoine artistique français a été ensuite détruite volontairement par la municipalité qui en avait la charge dans le courant de l’année 2010 et dans le cadre d’une opération de rénovation urbaine menée par l’ANRU, au mépris le plus total du respect du droit moral de l’artiste dont l’œuvre porte l’empreinte et des dispositions applicables par la législation du Code de la Propriété Intellectuelle.

Constatations

L’œuvre en place en juin 2008. Aucun signe de dangerosité pour le public mais on peut retenir un manque d’entretien avéré  de l’œuvre, victime de nombreuses dégradations volontaires humaines.

 

Le plan de rénovation urbaine du quartier du Val d’Argent Nord. L’œuvre est « rasée » purement et simplement, sans qu’aucune tentative de conservation ni de préservation ne soit envisagé. Aucun constat de conservation ni aucune communication auprès des ayant-droits n’est effectué par les services administratifs de la municipalité. 2010/2011

 

Parc Maurice Audin 2012Le Parc Maurice Audin est inauguré en 2010 par le Maire Philippe DOUCET, rappelant la mémoire de Maurice Audin, sur les ruines de celle de Roland Brice. Un bien beau parc de verdure qui aurait pu, sans problème, garder présente l’œuvre monumentale polychrome de Brice. Photographie 2012

Démarches

 

Situation actuelle

 

Publicités